BEAUTE SLOW, MAQUILLAGE, SOINS

8 labels cosmétiques qui méritent votre confiance

Suite à mes derniers articles sur le Greenwashing et sur les ingrédients toxiques dans nos cosmétiques, je me dois de mettre en exergue les différents labels qui se présentent à vous  lorsque que vous choisissez vos cosmétiques.

Dans mon dernier article à ce sujet, je vous présentais la première option pour s’assurer de la naturalité d’un produit cosmétique : décrypter les listes d’ingrédients INCI. Il existe une autre option plus simple pour choisir vos cosmétiques : faire confiance aux labels bio qui sont reconnus par la profession et les autorités.

Mais voilà, il existe énormément de labels sur nos cosmétiques alors, comment s’y retrouver ? A quoi correspondent ils ? A quels labels peut-on faire confiance ? Voici autant de questions que vous devez vous posez avant de choisir un produit. Il est tellement à la mode d’avoir un label que certains imitent de faux labels pour « appâter » le client. L’autre jour, en allant à une réunion pour une certaine marque (que je ne citerais pas) pour accompagner une amie, j’ai entendu le plus beau des baratins ! Pour nous monter à quel  point son produit était génial, le vendeur nous présentait les labels obtenus par la marque. Et je crois que je n’ai jamais entendu un truc aussi aberrant. Cette marque possède un label halal et pour expliquer ce label il te raconte qu’en fait « pour simplifier » c’est un produit BIO ! La grosse blague ! J’ai fait répéter cette phrase deux fois pour être bien sûre de la connerie que j’entendais. Tout ça pour vous dire qu’il est très important de savoir à quoi correspond les labels pour ne pas se faire berner par des charlatans qui te ferais gober n’importe quoi pour te vendre leurs produits !!!

Les cosmétiques labellisés bio répondent à une charte ou à un référentiel précis qui leur impose toute une série de critères. Ils doivent contenir un certain pourcentage d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Même s’ils n’ont pas tous la même charte vous pouvez faire confiance à ces labels surtout si vous ne vous sentez pas le courage de lire la liste INCI. Tous ces labels sont une garantie d’avoir un produit plus naturel et plus respectueux de l’environnement. Mais encore faut-il connaître les labels les plus courants… Pour vous aidez, je vous ai fait une liste des labels qui méritent votre confiance.

Labels


NATURE ET PROGRES

Mention Nature et progrès

Nature et Progrès est une mention qui s’obtient par une succession de contrôles effectués par une association de professionnels et de consommateurs. Le cahier des charges est très exigeant. Il prend en compte tous les aspects de la production, jusqu’au cadre de vie des animaux. C’est un des labels les plus restrictifs. Tous les ingrédients contenus dans une formule doivent eux-mêmes répondre aux critères de la charte Nature et Progrès.

Elle autorise : L’eau, l’alcool, certains colorants naturels et des conservateurs écologiques.

Elle interdit :

  • Les colorants, les parfums, les antioxydants, les émollients, les huiles et graisses, les silicones, la paraffine et autres ingrédients d’origine pétrochimique.
  • Les OGM, les parabens, les phosphates oxydes toxiques, la vitamine E et C de synthèse, les huiles essentielles de synthèse, l’huile de palme.
  • Les matières premières d’origine animales, seuls les ingrédients produits naturellement par les animaux sont autorisés.
  • Les matières premières issues d’espèces en voie de disparition.

Tests sur les animaux : Ils sont interdit à tous les niveaux de fabrication. Les ingrédients ne doivent pas non plus avoir été testés sur les animaux.

Emballages : Les emballages doivent être recyclables et les doubles emballages évités. Le PVC et le PSE sont interdits.


BDIH

Label BDIHLe BDIH est une association allemande de fabricants de médicaments, compléments alimentaires et cosmétiques. L’association BDIH a développé une directive pour les cosmétiques naturels contrôlés au niveau de leurs composants par des instituts de contrôle indépendants.

Les matières premières végétales doivent être autant que possible issues de l’agriculture biologique ou de la cueillette sauvage biologique.

Il autorise certains conservateurs : l’acide benzoïque, ses sels et éthylester, l’acide salicylique et ses sels, l’acide sorbique et ses sels et l’alcool benzyl.

Il interdit :

  • Les silicones, les colorants et les arômes synthétiques, les matières éthoxylées et les silicones, la paraffine et autres produits dérivés du pétrole. Seuls quelques conservateurs sont autorisés.
  • Les rayonnements radioactifs, pour désinfecter les matières premières organiques et les produits finis.
  • Les OGM.

Test sur les animaux : Interdit à n’importe quel stade de fabrication.

Emballages : Emballages économes respectueux de l’environnement et recyclables.


Label EcocertECOCERT

C’est un des labels les plus connu. Le groupe ECOCERT est le premier organisme de certification à développer un référentiel pour les « Cosmétiques écologiques et biologiques ».

Pour garantir un produit cosmétique respectueux de l’environnement, ECOCERT impose :

  • L’utilisation d’ingrédients issus de ressources renouvelables et transformés par des procédés respectueux de l’environnement.
  • 95% minimum du total des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle.
  • 95% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issu de l’agriculture biologique.
  • 10% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique.

Il interdit : 

OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : miel, lait…)

Tests sur les animaux : Les produits finis ne sont pas testés sur les animaux.

Emballages : Biodégradables ou recyclables.


COSMEBIO
Labels cosmos

COSMEBIO est une association de fabricants de cosmétiques naturels qui a voulu matérialiser leurs valeurs écologiques dans une charte dotée d’un logo reconnaissable pour le consommateur.

Pour porter ce label, un produit doit être fabriqué par une entreprise membre de l’association et sa formule doit avoir été certifié bio par les référentiels ECOCERT ou Qualité France.

Il existe deux labels :

COSMEBIO : C’est le plus courant.

  • 95% minimum des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle.
  • 95% minimum des ingrédients végétaux doivent être issus de l’agriculture biologique.
  • 10% minimum de l’ensemble des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique.
  •  5% maximum d’ingrédients de synthèse contenu dans la formule.

COSMECO :

  • 95% minimum des ingrédients naturels doivent être naturels ou d’origine naturelle.
  • 50% minimum des ingrédients végétaux doivent être issus de l’agriculture biologique.
  • 5% minimum de l’ensemble des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique.
  •  5% maximum d’ingrédients de synthèse contenu dans la formule.

Il interdit : les OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf lait, miel…).

Tests sur les animaux : Interdit sur les produits finis.

Emballages : Ils doivent être recyclables et minimiser l’impact environnemental.


NATRUE

NaTrue est une association internationale à but non lucratif. Elle propose un label pour la cosmétique naturelle.  C’est un label qui à une valeur international. NaTrue s’exprime à travers trois niveaux de certifications :Labels NaTrue

NATRUE COSMETIQUES NATURELS * :

  • Le pourcentage minimum d’ingrédients naturels requis est variable en fonction du type de produit.
  • Pas de minimum requis pour les ingrédients issus de l’agriculture biologique.

NATRUE COSMETIQUES EN PARTIE BIOLOGIQUES ** :

  • 15% minimum d’ingrédients naturels non modifiés chimiquement.
  • 15% maximum d’ingrédients d’origine naturelle transformés chimiquement.
  • 70% minimum d’ingrédients issus de l’agriculture biologique et/ou de cueillette sauvage conforme aux réglementations biologiques.

NATRUE BIOCOSMETIQUES ***:

  • 20% minimum d’ingrédients naturels non modifiés chimiquement
  • 15% maximum d’ingrédients transformés d’origine naturelle.
  • 95% minimum des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique et/ou de cueillette sauvage conforme aux réglementations biologiques.

Il autorise : Certains conservateurs synthétiques : acide benzoïque, acide salicylique, acide sorbique, alcool benzyl. Le Sodium Lauryl Sulfate est lui aussi autorisé.

Il interdit : Les parfums, les colorants synthétiques, les produits pétrochimiques : paraffines, PEG, -propyl-, -alky-, …, les silicones et ses dérivés, le Sodium Laureth Sulfate et les OGM.

Tests sur les animaux : Interdit à n’importe quel stade de fabrication.

Emballages : Même si Natrue l’encourage, les emballages ne sont pas obligatoirement recyclés ou recyclables. Le PVC est interdit.



COSMOS standard

COSMOS standard émane d’une association internationale sans but lucratif. Le but de cette association est d’harmoniser les labels nationaux et d’aboutir à un label unique, reconnaissable à l’échelle internationale par le consommateur.Labels Cosmos

COSMOS organic :

  • 95% minimum d’agro-ingrédients physiquement transformés.
  • 20% du produit fini sont issu de l’agriculture biologique (sauf pour certains cosmétiques comme les gels douche ou les produits aqueux ou d’au moins 80% d’ingrédients d’origine minérale, dans ces cas, 10% d’ingrédients biologiques suffisent).

COSMOS Natural :

  • Aucun minima en termes d’ingrédients issus de l’agriculture biologique n’est requis.
  • Aucun produit de synthèse n’est autorisé.

Il interdit : Les conservateurs de synthèse (parabens, phénoxyéthanol), la pétrochimie, les parfums et les colorants de synthèse sont proscrits, l’utilisation d’OGM et les traitements ionisants.

Tests sur les animaux : Interdits sur les produits finis.

Emballages : Encourage l’utilisation d’emballages recyclés ou recyclables.


Label USDA

USDA

USDA est un label américain.

Il interdit : Les OGM, radiations ionisantes, traitement des produits agricoles, libérateurs de formaldé- hyde et ingrédients issus de la pétrochimie.

Trois niveau de certification :

  • Organic ingrédients : 70% d’ingrédients bio.
  • USDA organic : 95% d’ingrédients bio.
  • USDA 100% organic : 100% d’ingrédients bio.

Seuls les produits 95% bio et plus sont autorisés à afficher le label USDA Organic.


SOIL ASOCIATION

Label Soil Association

L’association anglaise Soil, créée en 1946, délivre le label Soil Association. Deux appellations peuvent être délivrées.

SOIL ASSOCIATION : Le produit contient moins de 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. La mention « organic » devra alors apparaître à côté de chaque ingrédients dans la composition.

UK SOIL ASSOCIATION ORGANIC : Le produit contient plus de 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Les matières premières non biologiques ne peuvent être utilisées que si leur équivalent biologique n’est pas disponible et si elles n’ont pas été génétiquement modifiées.

Les matières premières sont obligatoirement obtenues grâce à des procédés physiques et chimiques simples, écologiques et n’utilisant pas de molécules de synthèse.

Il autorise : l’alcool benzylique, l’acide benzoïque et ses sels, l’acide sorbique et ses sels, l’acide déhydroacétique, le déhydroacetate de sodium, le phenoxyethanol, la lactoperoxydase ou le phényléthanol.

Il interdit : les parabens, libérateurs de formaldéhydes, PEG, silicones, ammoniums quaternaires, nanoparticules, tensioactifs irritants cutanés et les composants issus de la pétrochimiques.

Tests sur les animaux : Interdit sauf s’ils sont requis par la loi.

Emballages : Les emballages doivent avoir un impact environnemental minimisé.

 

Et vous, choisissez vous des produits labellisés ?

Connaissiez vous ces labels ?

Lesquels ont le plus votre confiance ?

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Petit Mot

  • Reply Elisa 26 août 2015 at 17:20

    Il est super intéressant ton article !!

  • Laisser un petit mot