BIEN-ÊTRE, DECHET DETOX, HEALTHY

GREEN même dans ma culotte ! #1 : les protections intimes réutilisables Plim

Aujourd’hui, je vous parle d’un sujet un peu délicat. On va parler de nos règles et surtout des protections que l’on utilise.

Comme la majorité d’entre vous, j’ai toujours utilisé des protections intimes jetables genre Nana, Always, Vania, Tampax, etc. C’est vrai, c’est super pratique, on en a toujours dans notre sac et dès qu’on s’en est servi il y a une petite poubelle à côté des toilettes où l’on peut la jeter, ni vue, ni connue. Mais voilà, j’ai découvert qu’il n’y avait pas que le jetable dans la vie ! Il y a aussi les protections intimes réutilisables.

Protection intimes jetables : dites bonjour à la pollution !

Prenons l’exemple des protections périodiques, saviez-vous que c’est entre 10 000 et 20 000 protections par vie de femme ? Dites vous que ces protections sont ensuite brûlées car on ne sait pas les recycler. Et sinon ? Elles mettent environ 500 ans à se dégrader quand elles sont jetées dans la nature. Vous savez celles que vous trouvez en vacances quand vous êtes tranquillement en train de vous baignez dans une jolie eau bleu turquoise. Vous vous dites beurk, c’est dégueulasse ! Bon certes ça nous dérange… mais le plus gros problème c’est que cela détruit la faune marine !

Et bim dans ta « face » !

Et pour votre santé ? Vous pensez que c’est inoffensif ? C’est vrai c’est tout blanc et puis il y en a même qui sentent bon la rose: chouette ! Mais ce qu’on ne vous dit pas c’est que les marques de protection intime n’ont aucune obligation concernant la composition de leurs produits. Rassurant n’est ce pas ?! C’est donc bourré de pesticides, d’insecticides, de cotons génétiquement modifiés, de colles, de parfums artificiels ah bon, ce n’est pas de la rose fraîchement cueillit! Je suis déçue, de l’aluminium, de phtalates, de dioxines (chlore) et j’en passe… Tout ces perturbateurs endocriniens provoqueraient des troubles de la reproduction et augmenteraient les risques de cancer ! Ah oui, j’ai oublié de vous dire que nos parties intimes sont encore plus sensible que le reste de notre corps et absorbe donc plus facilement toute ces cochonneries donc autant vous dire que c’est jackpot pour notre santé ! Je vous conseil de lire l’article de Conso Globe pour en savoir plus à ce sujet.

Pour récapituler, une protection intime jetable c’est un produit qui pour assurer notre petit confort pendant 5/6 heures, nous flingue la santé, pollue un max quand on le fait disparaître ou alors il se balade pendant 500 ans dans la nature en détruisant sur son passage des centaines de mammifères marins. Et je ne vous parle même pas de la chaîne de production et du transport jusqu’à chez nous !!!

Vous avez toujours envie d’utiliser des protections intimes jetables ?! En tout cas, moi ça m’a passé l’envie !

 

Le jetable c’est has been

J’ai chercher des alternatives aux protections jetables et vous savez quoi ?! Il en existe des tas. Pour ma part, je me suis laissée tenter par les Plim. C’est une marque française qui à créer une gamme de serviettes hygiéniques en coton biologique. Les produits sont confectionnés en France avec des matières non nocives pour notre corps.

Déjà, quand vous tombez sur le site de Plim, vous avez à votre disposition tout un tas de renseignements et d’explications sur comment procéder au changement, quelle taille faut-il choisir en fonction de vos flux, la quantité de serviettes nécessaires pour un cycle, la technologie qu’ils utilisent et plus largement des réponses sur les questions qu’on se pose toutes sur nos règles. C’est expliqué de façon ludique et clair. Cette marque est aussi très présente sur les foires bio si vous préférez en parler avec un professionnel. A chaque fois que je les ai rencontré sur ce type d’événement, je suis tombée sur des personnes charmantes qui sont à votre écoute pour répondre à vos questions.

Après avoir lu en large, en long et en travers toutes ces informations, je me suis dit et si je testais ? Lorsque vous voulez faire un essai pour voir ce que ça donne ils vous proposent un kit de trois ou quatre serviettes. Soit vous prenez le kit de trois serviettes où vous choisissez une taille (medium ou large), soit vous prenez le kit de quatre serviettes et vous en avez une de chaque taille. J’avoue que le prix pour un essai m’a un peu rebuté, du coup, j’ai opté pour le kit le moins cher de trois serviettes (c’est quand même 51 € !) mais si vous voulez vraiment voir toutes les tailles le second kit est mieux (celui-ci coûte 68 €).

intérieur plim

Au niveau livraison c’était rapide, par contre niveau couleurs j’ai été un peu déçue. Comme c’est un kit, ils ne vous laissent pas le choix niveau motifs et couleurs. Je me suis retrouvée avec une serviette couleur crème, et deux autres avec des motifs bleu sur fond crème. Autant vous dire qu’elles ne sont jamais revenues à leurs couleurs initiales. Donc, si vous commandez, pensez à glisser un petit message comme quoi vous souhaitez des couleurs foncées pour ne pas être déçu.

Par contre, j’ai été ravie au niveau de l’utilisation. C’est très confortable, elles sont très absorbantes donc ni fuite, ni sensation d’humidité sur la peau et il n’y a pas d’odeur. Vous pouvez également dire adieu aux petites infections genre mycose et tout le tralala (youpi !). Les serviettes sont munies de petites pressions pour pouvoir les fixer sous sa culotte donc c’est vraiment pratique et puis lorsqu’on souhaite la changer, genre dans des toilettes publiques, elle se replie sur elle-même à l’aide de la même pression et hop dans son sac ! Le truc que j’avais horreur avant avec les serviettes jetables parce qu’au niveau discrétion ce n’est pas terrible (tu as le collant qui fait un bruit monstre quand tu le décolles) ! Maintenant, il y a juste le petit bruit super discret de la pression. Et, pour ma part, sous un pantalon moulant ça ne se voit pas du tout (enfin, on me l’a jamais fait remarquer…)

Au niveau du nettoyage, j’essaie de les faire tremper cinq minutes dans de l’eau à température du corps (à peu près) après utilisation avec une dizaine de gouttes d’huiles essentielles de Tea Tree (c’est super pour désinfecter le linge). C’est vrai qu’on arrive à retirer un maximum de tâches mais il y aura toujours des petites traces donc privilégier les teintes foncées. A la fin de de mon cycle, je les mets toutes à la machine à laver et le tour est joué. C’est sur que c’est plus d’entretiens mais niveau confort c’est pas comparable.

 

Les 3 étapes d'utilisation d'une serviette hygiénique réutilisable.

 

L’essayer c’est l’adopter

Étant convaincue, un mois plus tard j’ai commandé mes serviettes hygiéniques en tissu. J’ai suivi les quantités qu’ils préconisaient et ça me convient parfaitement. Niveau couleurs j’ai choisi les plus foncées et aujourd’hui avec le recul je vous recommande celles en flanelles unies. Elles sont peut-être moins fantaisies mais elles sont toujours nickel après nettoyage. La fille trop maniaque ! Il faut dire aussi que j’ai mon homme à la maison donc les serviettes hygiéniques qui traînent c’est vraiment le truc pas glam’s du tout alors si en plus c’est dégueulasse ! D’ailleurs, si vous voulez l’avis d’un homme, le mien s’en moque complètement !

Niveau budget, c’est sur que ça fait mal ! Il me semble que j’en ai eu pour 150€ (+ les 50€ d’essai) mais bon si on fait le calcul les protections intimes réutilisables on peut les garder entre 5 à 10 ans donc en gros ça revient à peu prêt à 1,50€ par cycle, c’est bien plus économique que d’acheter des serviettes hygiéniques à 3,50€ le paquet. C’est sur que c’est un gros investissement mais au final vous êtes gagnantes.

Aujourd’hui, ça fait presque un an que je les utilisent et je suis ravie et ma poubelle me remercie…

Next Post

You Might Also Like

5 Petits Mots

  • Reply Laura 10 mai 2015 at 20:27

    Merci pour cet article intéressant ! Avec une pointe d’humour en plus 😉

  • Reply Lou 27 mai 2015 at 21:19

    Oh mon Dieu, c’est tellement tentant présenté comme ça, mais j’aurai trop peur de tourner de l’oeil en les nettoyants…

    • Reply Emma 28 mai 2015 at 14:41

      Tu me fais rire Lou ! Tu peux juste les mettre à la machine à laver banane ! Ce soir, je publie un autre article sur les Cup. Peux-être que ça te conviendras mieux.

  • Reply suny 12 juin 2015 at 11:44

    Coucou!
    Après avoir découvert ton blog hier, j’y ai passé pas mal de temps… et cet article m’a décidée, je me suis lancée et je viens de commander un kit 4 tailles + une médium… J’adore le concept, et j’y pensais depuis longtemps sans jamais oser me lancer… J’ai suivi ton conseil et leur ai demandé de me mettre des couleurs foncées 😉
    Tu es dangereuse pour mon porte-monnaie!! ^^ Mais la planète te remercie :p

    • Reply Emma 12 juin 2015 at 17:10

      Tu verras, tu ne le regretteras pas. C’est très confortable.Et même si pour l’instant ton porte-feuille est vide c’est une solution très économique sur le long terme. J’espère que ça te plairas 🙂 Mais en général, tu ne reviens pas en arrière. Bonne soirée.

    Laisser un petit mot