DECHET DETOX, MAISON

Du vrac dans mes petits sacs !

 

Objectif : Mes courses zéro déchet

Quand je vois des caddies remplis de produits emballés et sur-emballés, je me dis qu’il faut vraiment que tout le monde prenneconscience qu’il est temps de faire quelque chose pour préserver notre planète. Alors, au fur et à mesure du temps, je remplace mes petits gestes du quotidien pour réduire au maximum ces emballages qui deviennent en moins de deux des déchets.

Pour produire le moins de déchets possible j’évite en premier lieu les supermarchés. Chaque produit est tellement sur-emballé qu’il est impossible de faire ces courses zéro déchet même avec toute la volonté du monde. Je préfère me servir dans des petits magasins biologiques où je peux acheter en vrac. Je trouve une grosse partie des aliments que je consomme régulièrement : lentilles, quinoa, pâtes, fruits secs, céréales, farine, sucre, etc. Le vrac est très à la mode mais il y quelque chose qui me chagrine… C’est bien beau d’utiliser les bornes de vrac seulement si à chaque fois vous prenez un nouveau sachet (même si c’est mieux que d’acheter des produits sur-emballés) vous générez toujours des déchets. Alors aujourd’hui, je vous présente une de mes petites astuces pour limiter vos détritus.

Mes sacs à vrac en tissu réutilisables 

Sacs réutilisables

Quand je fais mes courses, j’emmène toujours avec moi mes petits sacs en tissu réutilisables. Le vrac est le meilleur moyen d’éviter les emballages.

Au début, je pensais faire mes petits sacs moi-même mais je me suis vite dit qu’ils allaient peser très lourd sur la balance. Alors, j’ai cherché sur internet des petits sacs tout fins pour mettre mes aliments. J’ai trouvé mon bonheur  chez Mother Earth Reusables. Des petits sacs tout légers en voile de coton. Je les ai tout de même pesé pour comparer avec un sac de vrac en papier lambda. L’auvergnate qui ne veut pas se faire avoir ! Vous savez quoi ?! Ils font exactement le même poids ! Génial ! Et, en plus d’être légers, je vois ce qu’il y a dedans. C’est très pratique.

Par contre, ils sont tellement fins que les produits très petits tels que la farine, le sucre ou la levure maltée produisent de la poussière qui s’échappe du sac. Je me suis faite surprendre la première fois avec du sucre de canne assez fin qui laissait s’échapper une légère poudre blanche. J’ai donc laissé ma trace dans tout le magasin genre le Petit Poucet jusqu’à ce que je m’en rende compte une fois mon petit sac posé sur le tapis de la caisse. Du coup, pour le moment j’utilise un sachet en papier que je ramène d’une fois sur l’autre. Mais je compte bien trouver une alternative.

Une petite ficelle de chanvre vient fermement clôturer le sac pour qu’aucun petit grain de riz ou de sésame ne s’échappe. Je fait toujours un petit nœud au cas où. J’avoue que miss catastrophe que je suis, un accident et vite arrivé.

Quand ils sont sales, je les passe à la machine et c’est reparti pour un tour !

J’ai acheté un lot de 6 petits sacs. Le prix de revient reste élevé 7€ le sac mais au final c’est un produit que vous allez utiliser et réutiliser pendant plusieurs années. Et puis attention, c’est un produit fait mains avec des matières premières de qualités donc le rapport qualité / prix est plutôt raisonnable.

Si votre budget est moindre, je viens tout juste de découvrir KUFU, une nouvelle marque française qui propose, entre autre, des sacs en tissus réutilisables à des prix plus abordables. Réalisés à partir de tissus recyclés, je trouves ces sacs de vracs super tendances.

Bocaux vracEt hop dans mes bocaux !

Quand je rentre chez moi, je transvase le contenu de mes petits sacs dans des bocaux type Le Parfait que j’ai récupéré chez ma grand mère. Les aliments sont à l’abri dans ces contenants en verre hermétique. Le côté transparent est très pratique puisqu’il me permet d’un coup d’œil de voir les aliments qu’ils contiennent. De plus, l’ouverture est assez large donc vous n’aurez aucun problème pour transvasez vos produits d’un sac à un bocal. Si vous aussi vous avez deux mains gauches, il vous reste toujours mon plan B : l’entonnoir. Je sais pas qui a bien pu inventer ce petit objet mais c’est un peu mon sauveur.

Si vous aussi vous souhaitez réduire vos déchets au quotidien, je vous incite à lire le livre Zéro déchet de Béa Johnson. Elle nous explique comment elle arrive à créer moins d’1 litre de déchets par an. J’avoue que c’est un peu mon idole mais bon faire du shopping deux fois dans l’année, je ne suis pas prête mentalement^^.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

8 Petits Mots

  • Reply Marguerite Verte 27 juin 2015 at 15:21

    Très intéressant ton blog! J’aime beaucoup te lire. Je suis récemment.passée aux sacs en filets pour les fruits et légumes et je suis actuellement à la recherche de sacs pour le vrac. Je pensais les coudre moi-même, mais comme tu l’as mentionné, je crains un poids trop lourd… D’autant qu’au Québec, ces alternatives ne sont pas encore très mis de l’avant alors c’est un peu dur de trouver le sac de vrac idéal! À suivre!

    • Reply Emma 28 juin 2015 at 10:02

      Merci beaucoup ! Les petits sacs que j’ai choisi viennent du canada il me semble, donc pas très loin de chez toi ! Chez nous non plus ces alternatives ne sont pas mises en avant et le choix des sacs de vrac est très restreint mais je suis assez satisfaite de ma trouvaille 🙂

      • Reply Marguerite Verte 1 juillet 2015 at 17:16

        Je suis allée jeter un oeil à la boutique de la vendeuse, ils semblent très bien ces sacs. Le coût d’achat est tout de même un peu élevé, je vais devoir mettre un peu de sous de côté si je souhaite me lancer! Heureusement, les frais de ports sont très raisonnables 🙂 Tu as de quoi être satisfaite de ta trouvaille, ils sont on ne peut plus écofriendly dans leur composition!

        • Reply Emma 2 juillet 2015 at 09:21

          Oui, c’est aussi pour ça que je les ai choisis =) Ils sont à la fois écofriendly et pratiques ! Un très bon investissement.

  • Reply Gwen 6 juillet 2015 at 08:25

    Ah c’est une super idée ! Je prends les sachets en kraft, mais c’est vrai que je commence à avoir une vraie collection chez moi car souvent je les oubli pour refaire les courses. Je m’en sers aussi au petit marché local et bio aussi, la dernière fois je leur ai fait don de dizaines de sacs en papier pour les autres clients ^^ Je note l’adresse pour ces petits sacs, les sacs à sandwich sont sympas aussi comme je n’utilise plus de film plastique jetable.

  • Reply Prettypendants 16 mars 2016 at 09:53

    Coucou ! Ton article est super, je suis tombée sur ton blog grâce au partage de LULU (je suis dijonnaise) et je suis ravie de lire tes articles. Je suis très intéressée par l’achat de ces sacs à vrac mais pourrais tu me préciser quelles sont les dimensions ? Et si par exemple tu sais combien d’un ingrédient (style coquillettes ou autre) tu peux mettre dans un sac ? Juste pour que je puisse me faire une idée. Est-ce que tu complètes tes sacs à vrac par des filets à provision ? J’ai entendu dire que c’était super pratique pour les fruits et légumes. Bisettes

    • Reply Emma 16 mars 2016 at 10:19

      Oh chouette ! Je suis ravie que mes articles te plaisent 🙂 Pour les dimensions de mes sacs, ceux-ci mesurent 30 cm x 25 cm. Niveau contenance tu peux mettre largement plus d’un kilo de coquillettes dans un seul sac. Après, j’en ai acheté d’autres dans une Biocoop mais je ne crois pas en avoir vu dans la boutique de Dijon. Peut-être bientôt… Si ça t’intéresse, je suis en train de préparer un tuto pour les fabriquer soi-même parce que ce n’est vraiment pas grand chose à faire^^ Oui, j’ai également des filets à provision qui sont très pratique pour les fruits et légumes 🙂
      Des bisous.

  • Reply Prettypendants 16 mars 2016 at 10:35

    Ok super merci ! Je pense que pour débuter ce doit être pas mal. Bon ben je pense aussi prendre quelques filets à provisions dans ce cas là. Non il n’y en a pas encore dans les magasins bio de Dijon et agglo. Peut-être que ça viendra mais je pense que ce sera plus cher (pour le côté « exclusivité » ou « nouveauté ») que de les acheter sur Internet, à voir ! De toute façon je n’ai pas besoin de 1000 sacs pour le moment car j’ai un panier bio de fruits et légumes à récupérer tous les quinze jours. Et puis mes bocaux de féculents et légumineuses s’épuisent après un long moment donc je suis tranquille de ce côté ci. Bravo pour ton joli blog et bonne continuation ! Bisettes

  • Laisser un petit mot