BIEN-ÊTRE, DECHET DETOX, HEALTHY

Cup : GREEN même dans ma culotte ! #2 : la coupe menstruelle

Une alternative sans danger : la CUP

Ceci est un message adressé à toutes les filles inconditionnelles des tampons :  » dites STOP aux tampons ! ». Sérieux, les tampons c’est vraiment le pire au niveau toxique ! Bourrés de dioxine, de parfums artificiels, de colle, etc, c’est à la fois dangereux pour nous, les êtres vivants et la nature. En plus, les tampons nous les mettons à l’intérieur de notre corps. Je vous en ai déjà parlé dans GREEN même dans ma culotte ! #1 donc je ne vais pas radoter, mais je vous conseille vivement de lire l’article de Conso Globe pour en savoir plus à ce sujet.

Vous allez me dire : « Ok, j’arrête d’utiliser des tampons. Mais par quoi puis-je les remplacer ? » Il y a les serviettes hygiéniques réutilisables mais je sais que tout le monde n’est pas fan… Alors aujourd’hui, je vous présente la coupe menstruelle qu’on appellera entre nous « Cup ». C’est la remplaçante du traditionnel tampon, sauf que vous ne la jetez pas. La Cup ne contient pas d’agent blanchissant, ni de parfum et elle n’assèche pas votre partie intime, contrairement à nos bons vieux tampons. En silicone médicale, elle recueille le sang sans absorber les sécrétions vaginales qui nettoient la muqueuse et la flore intime protectrice des infections. Encore un truc que les tampons ne font pas comme il faut: ils absorbent tout et n’importe quoi. Quand je vous disais que les tampons c’était mauvais, ce n’était pas des bobards… Il parait que la Cup en dégoûte certaines parce que le sang n’est pas absorbé mais recueillit dans la Cup… mais franchement vous trouvez que c’est plus glam’s un tampon usager ?! Dans le genre dégueulasse merci !

I ♥ my CUP

J’ai choisi la Lunacopine disponible sur Plim, mais ils en existent un tas d’autres sur LamazunaMooncup et Divacup, par exemple. A vous de choisir celle qui vous convient la mieux.

Après un an d’utilisation, je suis ravie. Pourquoi ?

– 12H non-stop : je suis une « pisseuse » donc les tampons c’étaient super galère. La Cup, vous pouvez la porter jusqu’à 12 heures de suite ! Et surtout, vous pouvez aller aux toilettes sans la retirer ! Ça c’est génial ! En tout cas, pour moi, ça a était une vraie révolution ! Du coup, quand vous êtes à l’extérieur vous ne passez plus trois plombs aux toilettes et vous ne cherchez pas au fond de votre sac si il vous reste un malheureux tampon. Il vous suffit de la changer 2 à 3 fois par jour.

 Zéro fuite : la Cup peut contenir l’équivalent de deux tampons super donc vous pouvez passer une journée tranquille sans vous préoccuper de ce qui se passe dans votre culotte. Adieu protège slip que l’on colle au fin fond de notre culotte pour assurer les arrières de notre tampon !

Entretien minime : Rincez la avec de l’eau claire et un savon doux sans parfum, genre savon d’Alep après chaque utilisation et le tour est joué ! A la fin de votre cycle, stérilisez la dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes et c’est tout !

Invisible : elle ne se voit pas. Adieu petit fil dégueulasse !

– Zéro sensation : on ne la sent pas du tout… Vous pouvez facilement oublier que vous la portez.

– Ecologique : la durée de vie d’une Cup est de 10 ans. Cela évite les 10 ou 20 000 tampons et serviettes que vous jetez à la poubelle et qui ne peuvent pas être recyclés.

– Economique : vous pouvez vous procurer une Cup pour 30 euros. Autant dire que c’est un super investissement puisqu’elle est rentabilisée au bout de 6 mois.

Comment ça fonctionne ?

Au début, je ne vais pas vous le cacher, c’est galère ! Avant de crier alléluia, il faut se familiariser avec cette petite chose ! Cette phase peut prendre un peu de temps mais vous serez ravies quand vous aurez pris le coup de main. Pour ma part, il m’a fallu deux mois avant d’être à l’aise. Je vous conseille les premiers temps de faire des essais quand vous êtes chez vous.

Pour l’insérer, il faut trouver la bonne position et surtout être patiente parce que ça ne marche pas du premier coup. Avant toute chose, rincez la cup à l’eau clair et ne séchez pas vos mains. Cela facilitera l’insertion de celle-ci. Au départ, je me demandais comment ça aller pouvoir rentrer… C’est super gros tout de même ! Au final, si vous la pliez comme sur le schéma ci-dessous ça fonctionne. Ouff ! Elle se dépliera quand elle sera en place sans vous faire mal. La Cup reste en place grâce à un effet ventouse. Si elle vous fait mal, c’est qu’elle est surement trop basse, il faut la remonter un peu pour qu’elle devienne confortable. Si elle est bien positionnée vous ne devriez presque pas la sentir.

Pour la retirer, pincez la base de la cup (et non pas la languette de la cup) pour que l’effet ventouse s’arrête.

 

phrise-2

La coupe menstruelle Lunacopine est souple et flexible mais je sais qu’il en existe des plus rigides selon vos préférences. Deux tailles sont proposées en fonction de vos besoins. Une taille pour les femmes qui ont des flux légers et qui n’ont pas eu d’enfant et une taille pour les femmes qui ont des flux importants et qui ont eu des enfants.

Vous n’êtes toujours pas prêtes ?

Bien que cette alternative soit moins écologique (et moins économique), je vous recommande vivement d’utiliser des protections intimes jetables qui ne sont pas bourrées de produits nocifs pour notre santé. Les marques Natra Care  ou Organyc vous proposent des produits non nocifs pour votre santé et issus de culture du coton plus respectueuse de l’environnement.

Cet article vous a plus, n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux ♡

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Petit Mot

  • Reply Caroline 19 janvier 2016 at 16:40

    REVOLUTIONNAIRE!!!!!! voilà un an maintenant que je suis passée à la cup c’est tout simplement génial !!!

  • Laisser un petit mot