BEAUTE SLOW, DIY, SOINS

[DIY] Formuler soi-même son savon

Je suis désolée pour les littéraires mais aujourd’hui, c’est cours de maths pour tout le monde ! Si vous souhaitez créer vous même votre savon il faudra le mériter !!! J’avoue  que j’aime bien les maths donc ça ne me dérange pas mais je pense que si vous avez un peu de patience vous pouvez y arriver. C’est le prix à payer pour dire à vos copines c’est moi qui l’ai fait de A à Z ! Et toc !

Etape 1 : Choisissez vos huiles

Pour obtenir un savon dur, moussant et doux pour votre peau il faut utiliser :

    • minimum 50% d’huile solide à température ambiante (coco, beurre de karité, beurre de cacao, palme, etc.)

 

  • 50% ou le reste d’huiles liquides

L’huile d’olive fait exception à la règle : si vous avez un pourcentage supérieur à 60% vous obtiendrez un savon dur.

Tableau de saponification

La valeur de saponification d’un corps gras représente la quantité de soude nécessaire à la saponification de 1 gr de ce corps gras.

Table de Saponifiaction

Ça y est, c’est partir pour la séance de maths !

Je veux réaliser 1 kg de savon avec :

650 gr huiles solides à température ambiante : 250 gr d’huile de coco, 200 gr de beurre de cacao, 200 gr de beurre de karité.

350 gr huiles liquides : 200 gr d’huile de tournesol, 100 gr d’huile d’avocat, 50 gr d’huile de Carthame.

Maintenant, je dois déterminer la quantité de soude caustique nécessaire pour réaliser un savon.

Formule : Quantité d’huile en gr x Valeur de saponification = quantité de NaOH (soude) en gr

 

Pour chaque huile, je consulte la valeur de saponification.

Huile de coco :                                 250 x 0.190 = 47.5 gr

Beurre de cacao :                             200 x 0.137 = 27.4 gr

Beurre de karité :                             200 x 0.128 = 25.6 gr

Huile de tournesol :                        200 x 0.134 = 26.8gr

Huile d’avocat :                                100 x 0.133 = 13.3 gr

Huile de Carthame :                          50 x 0.136 = 6.8 gr

______________________________________________________________

Total de soude :                                                       147.4 gr

Aller encore un petit effort…

Toujours réduire la quantité de soude de 5% à 9% pour obtenir un savon surgras : bon pour la peau.

Donc, si je veux un savon surgras à 8%

Formule :

(Quantité d’huile en gr x Valeur de saponification) – 8% =  Quantité de soude  avec surgras de 8%

 

147.4 – 8% = 135.6 gr de soude arrondi à 135 gr (toujours arrondir la soude au gramme inférieur)

Ça y est vous y êtes presque…

Il nous reste à trouver la quantité d’eau. Il faut utiliser entre 30 et 35% du poids des huiles.

Formule : Quantité d’huile x entre 0.30 et 0.35 = Quantité d’eau

Je choisis d’utiliser 32% d’eau pour ma recette d’un kg d’huile : 1000 x 0.32 = 320 gr d’eau

C’est fini !!!! Alléluia !!!! Vous avez fait le plus dur maintenant il reste la partie la plus chouette : choisir vos huiles essentielles et vos colorants.

 

 

 

MA RECETTE

 

Savon marbré

 

Ingrédients

250 gr d’huile de coco

200 gr de beurre de cacao

200 gr de beurre d’karité

200 gr tournesol

100 gr d’avocat

50 gr de carthame

 

135 gr de soude caustique

320 gr d’eau

 

A la trace (légère)

15 gr d’huile essentielle de gingembre

15 gr d’huile essentielle d’ylang-ylang

1 cuillère à café de charbon végétal

 

Mode opératoire

  1. Peser la soude puis dissoudre dans 320 gr d’eau. Mettre de côté.
  2. Faire fondre l’huile de coco, le beurre de cacao, le beurre d’karité, puis ajouter les huiles de tournesol, d’avocat et de carthame.
  3. Pendant que la solution de soude et les huiles refroidissent, peser les huiles essentielles d’ylang-ylang et de gingembre.
  4. Prélever 1 ou 2 cuillères à soupe de votre mélange d’huiles chauffées pour diluer le charbon en poudre, en prenant soin de faire disparaître tous les grumeaux. Préparer un autre récipient.
  5. Quand la solution de soude et les huiles atteignent environ 38-40°C, verser la solution de soude dans les huiles et bien mélanger jusqu’à observer une trace très légère.
  6. Incorporer les huiles essentielles, puis prélever à la louche environ un quart de votre émulsion et verser dans le récipient réservé à cet effet.
  7. A l’aide d’un mixeur ou d’un fouet, incorporer rapidement le charbon dilué pour obtenir un mélange coloré bien homogène. Verser le mélange principal dans le moule.
  8. Verser par dessus le mélange coloré en zigzag, en le laissant couler d’une certaine hauteur pour qu’il pénètre bien dans l’épaisseur de la première émulsion.
  9. Passer enfin une pointe de couteau de gauche à droite et de haut en bas dans l’épaisseur du savon pour accentuer l’effet marbré.

Savon marbré 1

 


 

Bonne formulation à tous !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

125 Petits Mots

  • Reply Marguerite Verte 4 novembre 2015 at 21:43

    Wow! Tout simplement wow! Merci pour ce tuto super clair et précis! Direct dans les favoris! Je vais peut-être tenter l’aventure cet hiver, lors d’un week-end bien relax à la maison 🙂

  • Reply Marine Azaé Pur 5 novembre 2015 at 08:49

    Coucou! Superbes ces petits savons !!
    Merci pour cet article vraiment complet et bien expliqué 🙂
    Très belle journée!

  • Reply suny 5 novembre 2015 at 09:08

    Excellent article, ça me rappelle mes cours de biochimie ! (ah, ma jeunesse, c’était le bon temps ! ^^) Sauf qu’à cette époque, la saponification ne faisait pas autant envie qu’avec tes jolis petits savons… ça me donne envie de m’y (re)mettre ! <3

  • Reply Anne 6 novembre 2015 at 08:48

    Super je cherchais justement ça !
    Plus qu’à m’y mettre…. pas gagné !
    Par contre il faudra peut-être éviter l’huile de palme non ? 😉

    Bonne continuation !

    • Reply Emma 6 novembre 2015 at 12:38

      Oui c’est mieux d’éviter d’utiliser l’huile de palme mais tu as d’autres huile solide comme l’huile coco, le beurre de karité ou le beurre de cacao.
      J’attends des photos de tes créations:)
      Bonne journée.

  • Reply Nanny 2 juin 2016 at 18:19

    Oh merci ! Enfin un tuto CLAIR dans les explications du calcul de soude et de sa réduction ! Par contre, là tu utilises de la soude caustique en dur, donc à diluer dans l’eau (d’où le calcul de la quantité d’eau) mais si on utilise de la lessive de soude caustique, je suppose qu’il ne faut pas rajouter d’eau, non ?
    Attention, peut-être signaler de bien se protéger (gants, vêtements qui ne craignent rien, lunettes) en cas d’éclaboussures.
    En tous les cas merci beaucoup pour ce magnifique tuto

    • Reply Emma 2 juin 2016 at 18:54

      Je suis ravie que tu trouve ton bonheur 🙂 Oui je suppose que tu n’as pas besoin d’ajouter d’eau puisque le mélange est déjà fait. Tu as raison de bien insister sur le port obkigatoire de gants, vêtements de protection et lunette pendant tout le temps de la manipulation de la soude. Je pensais bien avoir insister mais du coup je vais le repréciser, merci 🙂
      Pense à m’envoyer une photo de tes prochaines réalisations, je serais ravie de les voir 🙂
      Belle soirée.

  • Reply Lorraine 28 août 2017 at 12:37

    Bonjour,
    Merci pour cet article bien précis. Par contre, je me pose une question concernant le poids des ingrédients à rajouter à la trace. Comment fait-on pour calculer correctement la quantité à mettre de ces derniers ingrédients? Si je mets au pif (pour une autre recette que celle donnée ici par ex.) est-ce que je risque de louper mon savon?

    Merci d’avance 🙂

    • Reply Emma 30 août 2017 at 16:45

      Non les ajouts ne risque pas d’altérer ton savon. A toi, de trouver le bon dosage. La seule chose à bien respecter c’est le dosage des huiles essentielles qui ne doit pas dépasser 3% de ta formule 🙂

  • Reply Mélanie 13 octobre 2017 at 16:10

    Coucou
    Je ne trouve pas l huile d argan ?
    Merci car c est top top top !!!!

    • Reply Emma 17 octobre 2017 at 18:58

      Non je n’ai pas l’indice de saponification de l’huile d’argan… Après c’est une huile très chère pour faire du savon je trouve…

  • Reply Mélanie 13 octobre 2017 at 17:08

    Au bout de combien de temps notre potion magique apparaît ?

    • Reply Emma 15 octobre 2017 at 10:47

      Tout dépend de la température, de la vitesse de mixage de ton robot… Mais je dirais entre 5 et 10 minutes en moyenne 🙂

  • Reply Mitaipo 21 octobre 2017 at 07:45

    Et sinon il existe aussi des calculateurs de saponification pour éviter 1) de se prendre la tête 2) les erreurs dans ses calculs si on est pas matheux…
    Personnellement j’utilise celui de mendrulandia qui me va très bien. Mais il y en a d’autres.
    Je vous souhaite de faire de belles bulles.

    • Reply Emma 21 octobre 2017 at 09:09

      Oui tout à fait, c’est une autre méthode 😉 Belle journée.

  • Reply Elo 30 octobre 2017 at 06:31

    Coucou !
    Merci pour ton blog que je parcours de long en large depuis quelques jours 😉
    Je voudrais m’amuser à remplacer l’eau (dans le mélange soude + eau) par du lait ou de la bière, mais j’ai un doute sur les quantités. Est-ce que je dois faire le même calcul ?
    Merci 🙂

    • Reply Emma 30 octobre 2017 at 18:36

      Bonjour Elodie,
      Tu peux tout à fait remplacer l’eau par du lait dans les mêmes proportions (je n’ai jamais essayé avec de la bière par contre…). Pour le lait, je te conseils de congeler, cela lui permettra de garder toutes ses propriétés lors du mélange avec la soude.

      • Reply Elo 30 octobre 2017 at 19:37

        Super merci ! Oui j’ai l’astuce pour le lait, j’ai déjà fait ta recette de savon tout doux 😉 Pour la bière je sais juste qu’il faut la dégazer. J’ai lu que certaine utilisent leurs savon SAF en shampoing, et que la bière serait bien pour les cheveux. Moi c’est plutôt pour avoir un cadeau original pour Noël !

        • Reply Emma 30 octobre 2017 at 20:28

          Oui je pense que c’est comme le lait ou l’eau. Personnellement, je te déconseille d’utiliser un savon SAF pour te laver les cheveux car comme ils ont un pourcentage d’huile insaponifié, ils ont tendance à rendre les cheveux gras et poisseux… mais comme cadeau pou Noël c’est top 🙂

  • Reply Benedicte vigne 18 décembre 2017 at 17:00

    Bonjour!

    je tente de faire un savon qui ressemble beaucoup au votre (pour mon bébé!)

    Toutefois je ne suis pas certaine de la quantité d’eau dont j’ai besoin et je ne trouve pas comment calculer la quantité de macérat de calendula que je dois mettre à la trace sachant que je souhaite un savon surgras a 8%.

    Recette :
    450g huile olive 51%
    190g beurre de karité 22%
    190g huile de coco 22%
    47g cire d’abeille 5%

    les saponificateurs me disent 263.10g d’eau soit 30% et
    114.72g de soude

    Qu’en pensez vous? cela vous semble plausible ?

    et c’est donc à la trace que je souhaiterais ajouter mon macérat de calendula… encore la je seche

    si vous pouviez m’aider ce serait juste merveilleux et gentil

    d’avance merci pour votre éventuelle aide, je me régale a regarder desormais votre site.

    Cordialement

    Bénédicte

    • Reply Emma 16 janvier 2018 at 20:14

      Bonjour Bénédicte,

      Excuses-moi pour cette réponse tardive. Je me suis un peu laissée déborder par les fêtes de fin d’année.

      Ton macérât de calendula doit être incorporé en même temps que tes huiles et non pas à la trace. Sais-tu dans quelle huile a été macéré ton calendula. Si c’est du tournesol par exemple, il faut que tu utilise le % de saponification de l’huile de tournesol. Il faut donc l’ajouter dans ton calcul de soude.

      Je vais faire le calcul à la main sans le macérât de calendula du coup :
      Huile d’olive : 450 x 0,134 = 60,30g
      Beurre de karité : 190 x 0,128 = 24,32g
      Huile de coco : 190 x 0,190 = 36,10g
      Cire d’abeille : 47 X 0,069 = 3,243g

      Total de soude : 60,30 + 24,32 + 36,10 + 3,243 = 123,963g
      Si tu veux que ton savon soit surgras à 8% : 123,963 – 8% = 114g

      Pour l’eau :
      Tu as 877g d’huile donc 877 x 0,32 = 280,64g

      Il faut donc 114g de soude est 280,64g d’eau.

      N’hésites pas si tu as d’autres questions. Je te répondrai rapidement promis^^

  • Reply damien 22 janvier 2018 at 13:54

    Bonjour,
    Je me lance dans le savon maison, merci pour cette page parfaite ! Juste une question dont je trouve nulle part la réponse, je vais essayer d’être clair : Pour mon premier savon, je voudrais éviter de me retrouver avec de quoi me laver pendant 10 ans. Comment avoir une idée du volume final de savon solide ?
    Dans ta recette par exemple, en parlant d’un kilo d’huiles et de 320g d’eau, ça fait déjà un beau volume, à la fin, non ? Pour un ou deux savons de taille classique, pour tester, peut-être partir de 250g d’huiles ?
    Merci 🙂

    • Reply Emma 23 janvier 2018 at 20:08

      Pour une première création de savons Damien je te propose plutôt de prendre une recette existante et de la diviser par 4 comme ça tu es sûr d’avoir la bonne proportion.
      Après si tu veux te lancer dans ta propre recette tu peux partir sur 250g d’huile comme ça tu obtiendras 2 savons assez gros 🙂

      • Reply damien 30 janvier 2018 at 10:46

        Ok, je vais partir la dessus, merci !

  • Reply Serge 14 février 2018 at 00:25

    Je suis vraiment heureux de tomber dans mes recherches sur cette brillante explication . j’aimerai savoir pour l’ajout de parfun . comment procéder et quel type de parfum j’ai le droit de mettre dans mon savon? Les parfums trouvés sur le marche?

    • Reply Emma 14 février 2018 at 16:24

      Au niveau des parfums, il existe des parfums synthétiques mais j’utilise uniquement des huiles essentielles car beaucoup de personnes sont réactives aux arômes de synthèse. La quantité d’huiles essentielles représente entre 2 et 5% du poids total des huiles végétales de la recette que tu choisis. Tu peux utiliser tout au tas d’huiles essentielles comme la bergamote, le cèdre, le citron, le clou de girofle, eucalyptus, géranium, lavande, palmarosa… Pour créer des mélanges harmonieux je t’invite à regarder les compositions des savons SAF des savonniers (Gaïa, La savonnerie du nouveau monde, La savonnerie bourbonnaise…).

  • Reply Anne Sylvie Bella 23 février 2018 at 18:35

    Merci Emma pour tes explications et tes indications qui rendent l’art de la saponification accessible à tous. En tout cas,ils ont vaincu mon indetermination. J’ai toutefois une ou deux questions.
    Je voudrais faire sur la base d’une recette sénégalaise un savon qui utilise: huile de karité,huile d’arachide, et glycérine comme ingrédients de base.Je voudrais l’innover en y ajoutant de l’huile de neem et de la bave d’escargot.
    1-Pour un kilo de savon,quelles proportions me faut-il de chaque ingrédients?
    2- Par quelle huile puis-Je remplacer l’huile d’arachide qui ne court pas les rues au Cameroun?
    3-À quel moment devrais-je introduire la bave d’escargot et comment m’y prendre ?
    Merci infiniment pour ta disponibilité et ta générosité. Surtout longue vie à ton blog.
    Shalom !

    • Reply Emma 26 février 2018 at 17:28

      Bonjour Anne Sylvie,

      Tu peux remplacer l’huile d’arachide par de l’huile d’olive et de l’huile de coco afin d’obtenir un savon bien dur. Tu peux partir sur 450g d’huile d’olive – 200g d’huile de coco – 200g de beurre de karité – 150g d’huile de neem. (la glycérine n’est pas un ingrédient à proprement parler de ta recette, elle résulte de la réaction entre les huiles et la soude.)

      Il faut que tu introduises ta bave d’escargot avec les ajouts au moment de la trace.

      Le but de cet article est que tu arrives à calculer toi-même les proportions de ta future création. Tu comprendras que je ne peu pas calculer les recettes de chaque personne qui souhaites réaliser son savon. Je suis sûre que tu y arriveras très bien puisque que tu as toutes les outils nécessaires dans cet article pour y arriver.

      Belle soirée.

  • Reply Anne Sylvie Bella 23 février 2018 at 18:38

    Ah , j’oubliais! Merci de simplifier au max calculs ( finis) et explications. J’étais plutôt nulle en Maths. Ciao!

  • Reply céline 25 février 2018 at 21:01

    comme je suis heureuse d’avoir trouvez votre site très bien tout es bien expliquer mille mercis de partager votre savoir

    • Reply Emma 26 février 2018 at 17:07

      Oh merci Céline pour tous ces compliments 🙂

  • Reply Carry 2 mars 2018 at 23:35

    Superrrr

  • Reply Augeard 17 mars 2018 at 17:44

    Bonjour, je pensais que pour rendre un savon surgras il fallait ajouter des huiles en plus à la trace afin que la saponification soit plus que complète. Mais vous dite qu’il faut soustraire 8%, je ne comprends pas.

    • Reply Emma 18 mars 2018 at 19:57

      Non, il ne faut pas ajouter d’huile au moment de la trace. Le calcul ce fait au préalable. Quand on dit qu’un savon est surgras cela signifie que la quantité de soude est réduite de 5% à 9% par rapport à la quantité d’huile. La quantité de soude étant insuffisante pour saponifier la totalité des huiles, il reste quelques pourcentages d’huiles non saponifiés dans le savon pour le plus grand bien-être de notre peau 🙂

      • Reply Augeard 19 mars 2018 at 06:37

        Ah d’accord je comprends mieux merci beaucoup c’est plus clair

  • Reply julien 31 mars 2018 at 15:45

    Bonjour

    merci bcp pour votre blog et ces super recettes 🙂

    puis je changer l huile de tournesol par de l huile d olive svp ? leur valeur de saponification etant identique cela ne change pas les volumes .

    Quel serait l’incidence sur le savon fini de ce changement d’huile svp ?

    cdt

    julien

    • Reply Emma 2 avril 2018 at 19:58

      Si l’indice de saponification est le même, il n’y a aucun soucis. Ce changement n’aura pas d’incidence sur ton savon 😉

      • Reply julien 2 avril 2018 at 20:08

        super merci bcp 😉

  • Reply Aydi mariem 11 avril 2018 at 19:44

    Bonsoir
    Merci pour ces explications. Je veux faire un savon a base de bave d’escargot. On introduit la bave d’escargot avec les ajouts au moment de la trace, mais a quel proportions??

    • Reply Emma 24 avril 2018 at 19:09

      Je ne travaille pas du tout ce type d’ingrédients donc je ne sais pas vraiment. J’utilise souvent du gel d’ale vera qui est aqueux comme la bave d’escargot. Pour 1 kilo d’huile je mets 80g de gel d’aloe vera à la trace donc je pense que tu peux faire pareil 🙂

  • Reply Alexandra 6 mai 2018 at 18:56

    Enfin une explication claire et efficace, merci. Cependant, il me reste encore une dernière question. Combien de temps faut-il laisser le savon se reposer avant utilisation?

    • Reply Emma 5 juin 2018 at 17:21

      Pour que la réaction soit complète il faut attendre minimum 4 semaines mais je préfère attendre 6 semaines pour être sûre^^

  • Reply Campro 27 mai 2018 at 07:27

    Bonjour et merci je vais expérimenté
    Je suis suis producteur du beurre de cacao et je veux fabriquer de savons à base de ça.
    Merci

    • Reply Emma 5 juin 2018 at 17:17

      Ah super ! Vous allez pouvoir vous éclater et faire des savons tout doux 🙂

  • Reply Matt 5 juin 2018 at 18:17

    Bonjour! Je me suis lancé dans mon premier savon dur il y a quelques minutes. Mais, il y a un mais…

    J’ai essayé de faire une macération solaire de millepertuis l’été dernier, mais je l’ai laissé trop longtemps. J’ai gardé l’huile quand même et je viens de m’en servir. Elle avait une belle couleur rouge.
    Je me suis servi d’une autre recette mais les quantités collent avec les tiennes : 500g d’huile, 65g de soude et 150g d’eau.
    J’ai tout bien suivi la recette, les températures identiques. La couleur a changée, elle est maintenant verte. La consistance aussi mais ce n’est pas aussi crémeux que lors de ma précédente expérience, accompagnée d’une amie. C’est resté très liquide. Par contre ça sens bien le savon!
    J’ai tout mis dans un moule silicone, j’ai filmé et… bah je vais vous tenir au courant de ce qu’il se passe dans les prochaines 24/48h.
    Toutes remarques et conseils sont les bienvenues.
    Merci!

    • Reply Emma 5 juin 2018 at 19:28

      Oulala, mais une recette de savon saponifiée à froid ne se construit pas comme ça. Il y a les indices de saponification d’huiles à respecter. Je te recommande de jeter ta préparation qui peut-être vraiment nocif pour ta peau même après 6 semaines de séchage. Je t’invite à lire attentivement l’article sur lequel tu viens de laisser un commentaire. N’hésites pas si tu as besoin d’aide mais s’il te plaît ne conserve pas ta préparation.

  • Reply Matt 7 juin 2018 at 17:07

    Mais l’indice a été respecté, simplement la personne qui donnait la recette n’en parlait pas. J’ai refais les calculs après coup pour comparer avec ta recette et ça collait (a 2g près pour la soude, en même temps je n’ai pas de balance aussi précise…)
    Je vais en refaire une mais j’aimerais comprendre ce que j’ai mal fais. Utiliser un macérat ? Utiliser un trop vieux macérat ?? (ça, je veux bien l’entendre). Pour info, ma préparation ressemble plus à de la glace à la pistache…

    Dans la nouvelle recette, j’aimerai donner un côté exfoliant avec du marc de café. Déjà fait ? Une idée de la quantité à mettre ?

    Merci en tout cas pour ta réponse

    • Reply Emma 17 juin 2018 at 12:48

      Oui peut-être que ton huile avait ranci… J’avoue ne jamais avoir eu ce problème mais je n’ai jamais utiliser de macérât home made non plus…
      Si tu souhaites donner un côté exfoliant à ton savon le marc de café est une excellente idée. Pour 1 kilo d’huile je te conseille de mettre une cuillère à soupe de marc de café. N’en mets pas plus car sinon ton savon risque d’être trop exfolient et vraiment pas agréable.

  • Reply Matt 7 juin 2018 at 17:42

    Encore une chose, j’ai acheté du beurre de cacao, et tu indique que son % max dans la préparation ne doit pas dépassé 15%, or dans la recette que tu donne plus haut, tu en mets à hauteur de 20%.
    (Et désolé de ne pouvoir répondre sous ma question…)

    • Reply Emma 17 juin 2018 at 12:51

      Effectivement les premières recherches que j’ai faite disaient 15% mais j’ai eu l’occasion de l’expérimenter en stage et tu peux monter jusqu’à 20% 😉

  • Reply Roger 14 juin 2018 at 13:55

    Bjr merci pour l’astuce, stp si on veut ajouter par exemple les baves d’escargots dans son savon, quel sont les proportions conseillées qui n’influenceront pas la réussite du savon et aussi a quel moment l’ajouter dans le protocole du mélange svp ????

    • Reply Emma 17 juin 2018 at 13:00

      C’est drôle, plusieurs personnes m’ont demandé la même chose 🙂 Je n’ai jamais essayé d’incorporer de la bave d’escargot dans mes savons mais si tu souhaites essayer il faut la considérer comme un ajout que tu mets à la fin au même titre que les huiles essentielles ou les colorants. Je mets souvent du gel d’aloe vera dans mes savons, un ingrédient aqueux tout comme la bave d’escargot. Généralement, pour 1 kilo d’huile je mets 80g de gel d’aloe vera donc tu peux essayer avec 80g de bave d’escargot 🙂

  • Reply Malik 22 août 2018 at 21:40

    Bonjour je voulais te demander quand tu parles de soude tu parles de la lessive de soude( hydroxyde de sodium) ou la soude en granulés( hydroxyde de potassium) ?

  • Reply Véro 23 août 2018 at 21:16

    Bonjour Emma,

    super recette 🙂 je ne sais pas si nous avons loupé l’info, mais combien de temps doit-on laisser saponifier le tout et à quel endroit (garde-robe?). Recouvres-tu le mélanges d’une taie d’oreiller? D’une pellicule de plastique? Merci!

    • Reply Emma 26 août 2018 at 17:59

      Bonjour Véro,

      Il faut laisser saponifier le tout 4 semaines mais personnellement je préfère attendre 6 semaines pour être bien sûre 🙂 Je le stock toujours en hauteur dans mon garage ou dans un lieu où il ne fait pas trop chaud et où il n’y a pas trop de lumière donc ta garde-robe conviendra parfaitement. Je recouvre souvent la préparation avec un linge tel qu’un torchon mais une taie d’oreiller c’est parfait. Belle soirée.

  • Reply Arc Stéphane Laudarin Richard 30 août 2018 at 07:45

    Merci beaucoup pour votre site vous expliquer clairement très bien.
    Mais je n’es pas vue l’indice d’huile de palmiste. Merci

    • Reply Emma 2 septembre 2018 at 19:38

      L’indice de saponification de l’huile de palmiste est de 0,156 🙂

  • Reply quentin 30 août 2018 at 11:47

    Bonjour,
    J ai une petite question concernant le dosage des fragrances / huiles essentielles.
    Tu mets en tout 30 gr d huile essentielle pour 1kg d huile.

    Si je regarde les prix sur aromazone par exemple c est 4.90€ la fiole de 5ml d huile essentielle de gimgembre et 3.70€ celle d ylang ylang.

    Sachant qu une fiole fait un peu moins de 5gr mais arondissont a 5gr il te faut 3 fioles de chaque.

    Soit 4.90 x 5 = 24.50 €
    et 3.70 x 5 = 18.50 €
    Soit 43.00€ rien que d’huile essentielle ?

    Dis moi si je me trompe car je trouve ca enorme.
    Merci.

    • Reply Emma 2 septembre 2018 at 19:37

      Non tu fais tes calculs correctement. Après quand je dis 3% c’est la quantité maximal mais si tu veux que ton savon sente le parfum que tu as choisi, il faut tout de même en mettre une certaine quantité. Je pense que tu peux partir sur 2% de parfum puisque tu as choisi des parfum assez fort : le gingembre (= note de coeur : parfum qui s’évapore lentement, ce sera le corps de ton parfum) et ylang ylang (note de fond = un parfum riche qui émerge doucement et dur plusieurs jours).

  • Reply Perrine 4 septembre 2018 at 12:25

    Bonjour, et merci pour ton partage accessible !
    je débute mes recherches de SAF. tout un monde s’ouvre à es yeux et me donne envie de faire 1000 essais.
    Pour le moment, ma motivation principale est de fabriquer un savon au curcuma.
    Je pensais, soit ajouter la poudre comme un colorant, soit faire une tisane au curcuma que je laisserai refroidir pour y diluer la soude.
    Pourrais-tu me donner ton avis?
    Encore merci !

    • Reply Emma 4 septembre 2018 at 17:45

      Je l’ajouterai à la fin comme un colorant personnellement car j’ai peur que ton infusion vire de couleur avec la soude…

  • Reply Perrine 5 septembre 2018 at 05:37

    Bonjour, et merci pour ta réponse ! Bonne journée.

  • Reply Camille 9 septembre 2018 at 14:40

    Bonjour Emma , un grand merci pour cette recette facile à comprendre.
    Je suis éleveur (e) de chèvre et je produits du fromage fermier.
    J’ai envie de créer des savon au lait de chèvre de qualité.
    Grâce à tes explications claires, je viens de réaliser ma première pâte.
    Verdict dans 1mois ;-).
    Belle journée à toi.

  • Reply Anthony 17 septembre 2018 at 14:55

    Bonjour Emma,

    parfait ton site! Petite question,avec cette recette tu obtiens 1 kg de savon? ou plus?

    Bonne journée!

    • Reply Emma 18 septembre 2018 at 09:04

      Un peut plus puisqu’il y a 1 kg d’huile.
      Belle journée.

  • Reply Didi 18 septembre 2018 at 14:29

    Bonjour, je suis un peu nul en math et nouvelle en réalisation de savon. pour un litre d’huile de tournesol ou macérât contenant 1l d’huile de tournesol quel quantité de soude devrais-je mettre?
    Quel quantité d’eau ?
    Sinon la quantité d’acide est tel la même liquide ou solide?
    Et à la fin je rajoute des extraits de poudre de plantes.

    • Reply Emma 24 septembre 2018 at 17:49

      Bonjour,
      Si vous aviez lu avec attention mon article vous auriez compris qu’il est impossible de réaliser un savon avec uniquement de l’huile de tournesol. De plus, si vous souhaitez formuler votre propre savon vous avez tous les outils nécessaires dans cet article. Il existe également des calculateurs si vous n’êtes pas bon en math. Je suis désolée mais je ne peux pas me permettre de répondre à ce type de demande (que je reçois de la par de plusieurs personnes chaque jour en message privé). Merci de votre compréhension.

  • Reply Jen 6 octobre 2018 at 09:19

    Bonjour Emma,
    Merci pour cette recette, c’est exactement ce que je recherchais ! Je sens que ton blog va devenir une référence dans mon quotidien 🙂

    • Reply Emma 10 octobre 2018 at 19:53

      Oh, merci. C’est adorable 🙂

  • Reply Une autre Emma 18 octobre 2018 at 19:41

    Bonjour Emma. Je laisse rarement des commentaires, mais je trouve tes explications très claires.
    Je me suis lancée dans la saponification à froid il y a peu. J’étais assez fière de moi en utilisant mes premiers savons. Je veux maintenant essayer autre chose, personnaliser pour offrir. Mais voilà, je n’arrivais jamais à trouver des nouvelles recettes qui ne me demandaient pas de racheter des ingrédients, encore !
    Là je vais pouvoir faire mes tests avec confiance. Que le résultant soit probant ou non, j’aurai eu une bonne base pour comprendre comment jongler avec les ingrédients.
    De plus j’ai toujours beaucoup aimé les calculs. Ça me donne donne l’impression d’être une experte B-)
    Plus sérieusement, MERCI.

    • Reply Emma 31 octobre 2018 at 19:18

      Super Emma, merci pour ce retour qui me fait extrêmement plaisir 🙂 N’hésites surtout pas si tu as des questions.

  • Reply bangate emmanuel 30 octobre 2018 at 12:20

    c’est vraiment super explication, suis satisfait!

  • Reply Ferial 30 octobre 2018 at 22:58

    Bonsoir Emma merci beaucoup pour ces informations, c’est vraiment clair et précis merci

  • Reply Annou 3 novembre 2018 at 17:11

    Bonjour Emma tout d abord merci bcp pour c est explication.Pour ma part je me suis lancée dans la création de savon car je suis apicultrice et je souhaiterai créer des savons a base de produit de la ruche ,propolis ,cire ,miel…
    J ai donc testé ta recette en modifiant quelques point et le souci c est que j’ai mis pour 1kg d huiles :600g d huiles de coco ,100g d olives et 200 de colza or je viens de lire huile de coco entre 10 et 30% moi ça fait 60% du coup c est grave???
    Merci d avance de ta réponse.

    • Reply Emma 4 novembre 2018 at 13:55

      Bonjour Annou,
      Une trop grande quantité d’huile de coco asséchera à la longue ta peau. C’est pour cela qu’on limite la quantité d’huile de coco dans la fabrication de savons SAF 🙂

  • Reply Florence 24 novembre 2018 at 16:59

    Bonjour Emma,
    Je souhaiterais faire du savon avec l’huile d’olive comme unique base et « surgraisser » à 8% avec une autre huile comme l’amande douce ou le chanvre (le choix n’est pas définitif), cela est-il possible ?
    Ensuite j’aimerai aussi ajouter à la trace du zeste de citron ou d’orange pour aromatiser le tout, cela vous semble-t-il tout aussi possible ?
    Merci beaucoup pour votre tuto, vraiment très intéressant.
    Florence

    • Reply Emma 25 novembre 2018 at 11:23

      Bonjour Florence,

      L’huile d’olive est une très bonne base pour un savon SAF. Ton savon sera bien dur. Ensuite, tu peux ajouter soit de de l’huile d’amande douce (de 4 à 15%) ou de l’huile de chanvre (jusqu’à 25%).
      Je n’ai jamais testé d’ajouter des zestes d’agrumes mais cela est tout à fait possible. Par contre, je ne sais pas si l’odeur sera très importante car quand on met des huiles essentielles d’agrumes l’odeur ne reste pas.
      Belle journée 🙂

  • Reply SARAH 13 décembre 2018 at 11:19

    Bonjour EMMA,

    Merci pour la recette et pour toutes ces explications bien détaillées j’aimerai savoir comment vous conserver votre savon vous utilisez quoi comme conservateur ? merci

    • Reply Emma 27 décembre 2018 at 15:05

      Bonjour Sarah,

      Tu n’a pas besoin de mettre des conservateurs dans tes savons car se sont des corps gras. Je les conserve simplement dans un endroit sec, à température ambiante.

  • Reply Flow - La savonnerie 23 décembre 2018 at 20:12

    Belle recette de savon. Merci pour le partage.

  • Reply Donnie 4 janvier 2019 at 09:12

    Merci pour cette belle découverte !

  • Reply Sandrine 14 janvier 2019 at 15:10

    Merci beaucoup pour vos explications claires precises et concises.

  • Reply Ngunda Linongi 17 janvier 2019 at 23:44

    Bonjour Ema,
    Vos explications sont super claires.
    Moi, je voulais créer une recette du savon à base d’huile exotique du safou.
    Je voulais savoir quel pourcentage utilisé dans ma recette.
    Aussi, qu’elle est son indice de saponification.
    Merci

    • Reply Emma 20 janvier 2019 at 09:29

      Bonjour,

      Je suis désolée mais je ne connais pas cette huile… Je ne peux malheureusement pas vous aider à ce sujet.

  • Reply Armele 27 janvier 2019 at 19:40

    Bonjour Emma
    Merci pour cette article !
    J’aimerais savoir si je peux utiliser de l’huile de palme au lieu de l’huile de coco pour ma recette ?

    • Reply Emma 8 février 2019 at 20:44

      Bonjour Armele,

      Si tu changes l’huile de coco par de l’huile de palme, il te faudra recalculer la quantité de soude nécessaire car leur indice de saponification respectif est différent.

  • Reply Caro 15 février 2019 at 09:28

    Bonjour Emma !
    Merci pour ton article, il est super clair ! Je m’essaie aux saf depuis quelques temps et je tente pour la première fois de créer ma propre recette… Avant de gaspiller des huiles et faire un savon caustique (cela m’est déjà arrivé) peux-tu me dire ce que tu en pense ?
    pour 1.2L de savon :
    – 300g d’huile d’olive
    – 60g d’huile d’avocat
    – 60g d’huile d’amande douce
    – 132g d’huile de coco
    – 48g de beurre de karité
    – 262.6g de lessive de soude à 30.5%
    ajouter à la trace :
    – 1 cuillère à soupe d’argile blanche
    – 15 gr d’huile essentielle (pas encore choisie)

    • Reply Emma 19 février 2019 at 16:33

      Bonjour Caro,

      Je viens de vérifier et je tombe sur les mêmes proportions que toi 🙂 Amuses-toi bien!

  • Reply Lisoune 18 février 2019 at 03:32

    Bonjour
    Merci pour ces informations précise et très simple à la fois, je souhaiterais faire un savon pour mes enfants 9 et 11 ans quel huiles mes conseillerez vous ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  • Reply ChocoADdict 18 février 2019 at 18:54

    Bonsoir,
    J’ai une question qui a sans doute été déjà posée mais je n’ai pas trouvé de réponse, qu’entendez-vous par « à la trace » ? Merci d’avance
    Bien cordialement
    ChocoADdict

    • Reply Emma 19 février 2019 at 16:21

      C’est le moment où le mélange va être assez épais pour laisser apparaitre une trace à la surface si on laisse une goutte tomber sur la pâte (c’est le stade où la pâte ne va plus se déphaser). Pour cela, arrêtes ton mixeur et déplaces-le à la surface de l’émulsion. Si un cordon se dessine en relief et reste visible quelques instants, c’est la trace. On peut avoir une trace légère, l’idéal si l’on veut ensuite avoir le temps d’ajouter des actifs en poudres : de l’argile, des exfoliants, des fragrances (certaines d’entres elles accélèrent le processus) ou avoir des savons bien lisses. On mixera un peu plus longtemps pour avoir une trace plus épaisse : l’idéal si l’on souhaite ajouter des actifs liquides (huiles végétales, lait) ou faire des effets de couleurs, des marbrures sur le savon.

  • Reply Stephanie 25 février 2019 at 00:29

    Bonjour Emma, merci infiniment pour votre Blog !! Svp pourriez vous me dire avec quelle huile je peux remplacer l’huile de carthame, introvouvable chez nous !!? Et toujours pour cette même recette, puis je remplacer l’huile d’olive extrêmement cher chez nous en Afrique par de l’huile d’arachide ? Si oui, serait-ce toujours la même quantité ? Je suppose que oui. Merci infiniment et que de belles et bonnes choses à vous !!!!

    • Reply Emma 23 mars 2019 at 17:01

      Bonjour Stéphanie,

      Tu peux remplacer l’huile de Carthame par une huile liquide avec le même indice de saponification : L’huile d’arachide par exemple.
      Tu peux remplacer l’huile d’olive par des beurres et huiles solides comme le beurre de karité mais il faudra refaire les calculs de soude car le degré de saponification n’est pas le même pour ces deux huiles.

  • Reply Stephanie 25 février 2019 at 00:38

    Je reviens pour savoir si c’est possible d’additionner les 2, l’huile de carthame et de d’avocat (toujours extrêmement chère chez moi) par l’huile de palme ? Donc 150g d’huile de palme ? Encore mille merci, pour ce beau regard bleu de la vie que vous partagez dans le monde à travers vos yeux ! Sandrine

    • Reply Emma 23 mars 2019 at 17:03

      Stéphanie,

      Si tu utilises l’huile de palme, les quantité de soude vont changer puisque son indice de saponification est différent de celui de l’huile de Carthage et d’avocat… Je t’invite donc à lire attentivement cet article pour calculer par toi même les nouvelles quantités de soude.

      Belle journée

  • Reply Sandrine 25 février 2019 at 00:56

    S’il vous plaît pourrais-je remplacer l’huile d’avocat et de carthame par 150g de cire d’abeille ? Merciii !!

    • Reply Emma 23 mars 2019 at 16:38

      Bonjour Sandrine,

      L’indice de saponification de la cire d’abeille est différente de celle de l’huile d’avocat et de Carthame. Si tu remplaces ces deux huiles il faut refaire tes calculs 🙂

  • Reply severine 27 février 2019 at 14:49

    bonjour,
    petite question concernant les 8 % de surgras si j’ai bien compris pour 1kg il faut 80 g huiles à la trace ?
    est-ce que pour cette recette tu ajoutes seulement des huiles essentielles ?
    Merci par avance.

    • Reply Emma 23 mars 2019 at 16:28

      Bonjour Séverine,

      Non les 8% de surgras sont intégrés au début avec le reste des huiles. Ce calcul a été effectué en amont. Il faut réduire la quantité de soude dans tes calculs mais cela est déjà expliqué dans mon article.

  • Reply debidebio 1 mars 2019 at 17:36

    Bonjour, et ensuite merci pour vos explications si précises!! J’aimerais m’essayer aussi au savon maison, surgras, mais j’ai un gros doute sur la quantité et le choix de mes huiles. Pourrais-tu m’éclairer stp? Je voudrais utiliser:
    200g d’huile d’olive
    100g de coco
    100g de karité
    100g d’amande douce.
    Au niveau des calculs superbement bien expliqués par tes soins, je pense avoir bien saisi comment gérer les quantités de soude, d’eau et le pourcentage d’huiles essentielles….. Là où j’ai un doute c’est sur le rendu, mon savon sera-t-il trop dur(huile+coco)? Trop abrasif(coco)? Que penses-tu des quantités? Et si ça ne te semble pas adapté, est-ce que tu pourrais me dire comment équilibrer pleeaaase?
    Merci et bonne soiréeeee.

    • Reply Emma 23 mars 2019 at 16:21

      Bonjour,

      Ta recette me semble très bien. Ton savon sera bien dur et moussant. C’est parfait ! Tu peux te lancer 🙂

  • Reply Patou 6 mars 2019 at 07:03

    Bonjour
    J’ai fait les savons hier apparemment trop acide
    450 g huile d’Olive
    200 g avocat
    200 g coco
    150 g tournesol
    130 g soude
    120 g lait d’amande
    200g eau
    Et la petit essai sur un petit bout au démoulage
    Ça mousse pas trop et acide trop détergent
    Le serai-je trompé pourtant je pense avoir bien suivi les calcul du tableau
    Merci

    • Reply Emma 23 mars 2019 at 16:04

      Bonjour,

      Tout d’abord il n’y a pas assez d’huile solide dans ta recette… Pour obtenir un savon dur, moussant et doux pour ta peau il faut utiliser minimum 50% d’huile solide à température ambiante (coco, beurre de karité, beurre de cacao, palme, etc.). Seul l’huile d’olive fait exception à la règle : si tu as un pourcentage supérieur à 60% tu obtiendras un savon dur.

      Enfin, avant de tester ton savon, il faut attendre 4 à 6 semaines. Ne fais jamais de tester avant. Je te rappelle que la soude utilisée est caustique. C’est donc un produit à manipuler avec précaution.

  • Reply chemellali 24 mars 2019 at 20:30

    Bonjour Emma,
    Petite question à propos du « pourcentage dans la préparation » sur le tableau ?
    N’est il pas possible de réaliser un savon uniquement à base d’huile de coco ? Que ce passe t’il si mon savon contient 20% d’huile d’amande et non 15% max comme écrit dans le tableau ?
    Merci de partager tes connaissances avec nous 🙂

    • Reply Emma 25 mars 2019 at 17:14

      Bonjour Sarah,
      Les pourcentages d’huile dans une préparation sont des recommandations mais tu peux essayer d’augmenter un peu les quantités. Par contre, je te déconseille un savon avec 100% d’huile de coco car il asséchera à la longue la peau.

  • Reply Savons et saponification à froid, une méthode simple et inratable - Gourmand par Nature 25 mars 2019 at 10:05

    […] [DIY] Formuler soi-même son savon […]

  • Reply Ngunda Linongi 25 mars 2019 at 14:29

    Bonjour Emma,
    Je voulais fabriquer du savon avec l’huile de karité, ma question, pouvez vous me donner l’indice de saponification de l’huile de karité?
    L’huile et le beurre ont la même indice de saponification?
    Merci

    • Reply Emma 25 mars 2019 at 17:17

      Bonjour,
      Je ne savais pas que l’huile de karité existait… Je ne connais donc malheureusement pas le pourcentage de saponification.

  • Reply Sarah 26 mars 2019 at 01:41

    Ok je penses avoir bien tout compris et grâce à la clarté de tes explications, je me sens prête à me lancer dans une toute première création..! toute fois j’ai encore du mal à saisir le calcul concernant « la trace ».
    Entre 2 et 5 % pour les huiles essentielles çà c’est ok.
    8% pour les gel (aloe vera, ..)
    Mais quel pourcentage recommandes tu pour les poudre (argiles, charbon..) et les huiles à la trace ?
    Autre chose.. tu m’as dis que l’huile de coco en trop grande quantité pouvait être asséchante pour la peau.. je suis très surprise car de manière générale c’est une huile reconnue pour ses vertus hydratantes.. En quoi le processus de saponification rend l’huile de coco asséchante pour la peau ? Peut tu m’en dire plus à ce sujet. Ayant la peau de nature plutôt sèche y a t’il d’autres Huiles ou beurres qui « retournent leur veste » lors de la saponification ?
    Merci de ta patience et de ta disponibilité pour nous répondre.
    Bien à toi

    • Reply Emma 31 mars 2019 at 15:11

      Pour les poudres c’est en général 1 à 2 cuillères à café pour 1kilo d’huiles. Pour les huiles essentielles c’est entre de 2 et 5% de ton poids d’huile végétale.
      Concernant l’huile de coco c’est une très bonne huile, tu as raison et en quantité raisonnable dans ton savon elle est très bien mais en trop grande quantité avec la soude elle devient asséchante. Je n’ai pas plus d’explications à ce sujet mais en tout cas c’est une information que je tiens d’une savonnière donc c’est une source sûre. Normalement il n’y a pas de soucis avec les autres huiles mais respecte le pourcentage recommandé.

      Belle journée 🙂

  • Reply Sidi Mohamed Ben Hallam 13 mai 2019 at 10:58

    Bonjour Emma et merci pour ton partage et tes explications claires et nettes.
    1. Je vais faire mes premiers essais et je vous tiendrai au courant.
    2.J’ai besoin d’informations similaires pour la fabrication de produits de nettoyage et d’entretien.
    Merci d’avance Emma.

    • Reply Emma 26 mai 2019 at 10:54

      Bonjour,

      Merci pour ce retour. J’espère que votre réalisation vous plaira. par contre, je suis désolée mais il n’y a pas d’informations sur la fabrication de produits de nettoyage sur ce blog.

  • Reply Elodie L 13 mai 2019 at 20:01

    Hello
    Merci beaucoup pour toutes ces infos très très utile car je me lance dans la fabrication de savon mais j’ai encore des doute pouvez vous me rassurer sur ma recette svp car j’ai peur de faire des bêtises
    Huile de baies de laurier 200g
    Huile d’olive vierge 800g
    Soude 125g
    Eau 286g
    Merci beaucoup pour votre aide

    • Reply Emma 26 mai 2019 at 10:56

      Bonjour,

      Je suis ravie que vous ayez trouvé les informations nécessaires sur mon blog. Par contre, je ne peux pas me permettre de calculer les recettes de chaque personne sur ce blog. Si vous souhaitez vérifier que vous n’avez pas fait d’erreur, je vous invite à utiliser un calculateur : https://www.aroma-zone.com/info/calculateur-de-saponification

  • Reply Amandine 18 mai 2019 at 01:34

    Bonjour,

    Merci, les explications sont très claires comme le disent tous les commentaires précédents! Connaissez-vous la valeur de saponification du beurre de mangue?

    • Reply Emma 26 mai 2019 at 10:47

      Bonjour,
      l’indice de saponification du beurre de mangue est de 0.128 🙂

  • Reply ISAAC 20 mai 2019 at 17:33

    Bonjour EMMA. Je cherchais une formule pour préparer du savon maison quand je suis tombé sur ton blog qui d’ailleurs a effacé toute mon ignorance sur la question. Toutefois, il me reste quelques petites questions.
    Sur quoi se base t-on pour qualifier certaines huiles de solides, et les autres de liquides ?
    Chez nous au Bénin, les huiles les plus courantes sont l’huile de palme, l’huile palmiste, l’huile d’arachide, l’huile de coton. Sans parler de proportion, quelle combinaison pourrait-on faire de ces huiles pour obtenir un bon savon ?
    Enfin chez nous, il y a un savon fait uoiquement à base d’huile de palme rouge plus la solution de soude caustique. Peux-tu donner ton avis sur ça ?

    Une fois encore merci pour le partage de la connaissance.

    • Reply Emma 26 mai 2019 at 10:45

      Bonjour Isaac,
      Pour moi les huiles / beurres solides sont : le beurre de karité, le beurre de cacao, l’huile de coco et l’huile de palme.
      Si tu souhaites faire des savons avec les huiles évoquées dans ton message, il te faudra trouver leur indice de saponification respectif car nous n’utilisons pas d’huile de palmiste et d’huile de coton en France.
      Pour les proportions, à toi de choisir le mélange que tu souhaites en n’oubliant pas de mettre minimum 50% d’huile solide.
      Concernant, le savon à l’huile de palme rouge, je n’ai pas vraiment d’avis à ce sujet car nous n’avons pas cette huile ici mais tu es sûr de faire un savon bien dur à moindre coup…

  • Reply Marie 8 juin 2019 at 21:01

    Merci infiniment pour cette explication qui est d’une grande clarté. Je commence à m’initier au gel douche, shampoing solide, détergent, dentifrice, lessive… Je ne peux pas dire que je salive, mais voyant les pains de savon, j’ai vraiment l’envie de m’y atteler.
    Et il est vrai que les explications sont assez complexe, mais la tienne est formidable!
    Hop hop hop je vais commander ce qu’il me faut, mais en amont, je vais reger différentes recettes de savon 😉
    Pour ce qui est du shampoing solide, je suis vraiment débutante, et je ne suis pas satisfaite, même s’ils lavent bien, les petits grains de tensio sont visible, je n’arrive pas à les écraser. Je le fait au rouleau à pâtisserie. Mais ça va venir 😉

  • Reply Scaniglia sandrine 10 septembre 2019 at 19:23

    Bonjour je me lance dans la slow cosmetique pour mes filles et moi, merci pour votre blog un vrai petit bijoux, j’y ai trouvé des merveilles.
    Petites questions ou trouver vous vos matières premières, en magasin c’est des petites quantités et assez chères. Par contre la soude c’est la grande question!!! Ou la trouve t-on?? Merci pour votre aide

  • Reply Christelle 14 septembre 2019 at 07:58

    Bonjour,
    Merci pour tes explications très claires. Je pense me lancer prochainement.
    Toutefois, je reste sur une interrogation. Pourquoi ne pourrait-on pas faire un savon pur huile de tournesol alors qu’elle a le même indice que l’huile d’olive ? Et pour l’huile d’olive, c’est possible ? Y a-t-il un autre paramètre pour déterminer la quantité de chaque huile, autre que l’expérience de chacun ?
    Je cherche à faire baisser au maximum le coût or l’huile de tournesol bio vierge première pression est de loin la moins chère.
    Et aussi merci pour le fil des commentaires, on en apprend beaucoup grâce aux questons posées et à tes explications.

    • Reply Emma 15 septembre 2019 at 16:29

      L’indice de saponification est effectivement le même mais l’huile de tournesol donnera un savon dur alors que l’huile de tournesol donnera un savon tout mou…Je comprends que le coût d’un pain de savon peut freiner mais ensuite tu en as pour un bon moment 😉

    Laisser un petit mot

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.