soprologie-kesako
BIEN-ÊTRE, SOPHROLOGIE

SOPHROLOGIE, KESAKO ?

Voilà quelques mois que je vous parle de sophrologie mais la sophrologie c’est quoi au juste ?

 

QU’EST-CE QUE LA SOPHROLOGIE


Vous avez compris qu’il s’agit d’une méthode qui permet de se détendre mais attention pas seulement !

Née dans les années 60, le fondateur de la sophrologie, le professeur Caycédo s’est inspiré de méthodes orientales et occidentales pour faire sa propre méthode. Mélange de yoga, de zen, de relaxation, de phénoménologie et d’actes conscients, la sophrologie est un concentré de tout ça, pour donner une méthode qui marche !

Je vous épargne la définition académique… Pour moi, la sophrologie est un entraînement personnel voire un art de vivre pour être mieux dans sa tête, mieux dans son corps et mieux avec les autres. Ça vous parle ?

La sophrologie s’adresse à tous : enfants, ados adultes et permet de mieux gérer les situations stressantes, d’améliorer la concentration, la mémoire, le sommeil…et même d’améliorer son système immunitaire !

Comment ça marche ? on va détendre son corps pour apaiser son mental.

Lors d’une premier rendez-vous, ne vous attendez pas à faire une heure de sophrologie. Il est consacré à recueillir des informations sur vous, vos attentes, vos besoins afin de mieux adapter vos séances. 

3 sortes d’exercices vous seront alors proposés. Des exercices basés sur la respiration, des exercice physiques simples souvent associés à la respiration et des visualisations positives qui permettent de booster vos capacités. 

 

PRÊT POUR UNE PETITE SEANCE DE SOPHROLOGIE ?


N’oubliez pas qu’il s’agit d’un entraînement et comme pour un sportif vos résultats dépendent de votre persévérance.  Ici personne ne vous juge et surtout pas vous ! Faites preuve de bienveillance et faites-vous confiance.

En position debout, écartez vos pieds de la largeur de vos hanches, fléchissez légèrement vos genoux, basculez votre bassin un peu en avant comme si vous étiez assis sur un tabouret haut, les bras le long du corps, les épaules détendues, la tête droite, le regard droit, le menton légèrement  rentré, les mâchoires détendues,  ça fait beaucoup de choses mais avec un peu d’entraînement vous allez retrouver  facilement cette position. Prenez bien le temps de trouver  la bonne position pour vous et de vous l’approprier. Sentez votre verticalité,  c’est un peu comme si un fil  partait de votre tête et vous grandissait. Vos pieds sont bien à plat, sentez le contact de vos talons, de votre voûte plantaire et de vos orteils en contact avec le sol. Passez lentement votre poids sur votre jambe droite puis sur votre jambe gauche, poursuivez ce mouvement pendant quelques secondes. 

Dans cette position mettez votre main sur votre ventre, inspirez par le nez, votre ventre se gonfle et à l’expirez par la bouche tout doucement…comme si vous vouliez économiser votre souffle. Recommencez une 2ème fois puis une 3ème fois. Fermez quelques secondes vos yeux et mettez vous à l’écoute de votre corps. Que se passe-t-il ? Pas évident dans une société où l’on est   complètement coupé de son corps… pas de découragement, de jugement, vous allez y arriver ! 

Un petit truc : quand vous vous lavez les mains, prenez une douche, buvez un thé…toutes les situations sont propices pour être attentif à vos sensations.

Maintenant en position assise veillez à avoir les pieds bien à plat (si vos pieds ne touchent pas le sol, placez un petit coussin sous vos pieds) écartés de la largeur de votre bassin, le dos droit adossé (ou pas) au dossier de la chaise, la tête droite, le menton légèrement rentré, les mâchoires et les épaules détendues, les bras le long du corps ou sur les cuisses paumes de mains tournées vers le plafond ou pas, c’est vous qui choisissez. Le tout est de trouver sa position. Mentalement passez en revue toutes les parties de vos corps pour vérifier leur détente et pensez à un endroit dans lequel êtes bien. Et revivez ce moment en faisant travailler vos 5 sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Comme c’est agréable de vivre ce moment ! Pour bien inscrire cet état en vous, prenez une bonne respiration et expirez par le nez et laissez diffuser dans tout votre corps. Quel est votre degré de bien être sur une échelle de 0 à 10 ? 0 pour pas du tout détendu et 10 pour parfaitement détendu. Ne vous jugez pas, il est parfois plus facile de se détendre que d’autre…Puis tout doucement commencez à bouger vos pieds, vos jambes vos bras vos épaules, étirez vous, baillez et quand vous le souhaitez ouvrer les yeux. Prenez tout votre temps.

Vous voilà prêt pour un nouveau départ. 

Après quelques séances vous serez autonome et ainsi  parfaitement capable de savoir quelles respirations,  quels exercices  vous devez reproduire pour répondre à votre besoin du moment. 

 

Belle journée,

A très vite ! 

Crédits photo : Honestly Yum

Previous Post Next Post

You Might Also Like

Pas de Petit Mot

Laisser un petit mot