CHEVEUX, RECETTES COSMETIQUES

Comment faire son shampoing solide ?

Dans ce nouvel article, je vous explique pourquoi je suis passée aux shampoings solides et vous partage toutes les étapes clés pour faire son shampoing solide. Objectif : créer votre propre recette de shampoing solide adapté à votre type de cheveux (cheveux gras, cheveux secs, etc.).

Pourquoi utiliser un shampoing solide ?

Le shampoing solide est l’une des premières choses que j’ai remis en question lorsque j’ai voulu réduire les déchets de ma salle de bain. C’est une habitude qui est désormais ancrée dans mon quotidien. Si je l’aime tant c’est pour ses 3 avantages majeurs : 

Zéro déchet : les shampoings solides sont vendus sans emballage ou du moins sans plastique ! Si tout le monde passait aux cosmétiques solides, on éviterait 360 millions de bidons en plastique chaque année en France !

Concentrés : Un shampoing liquide peut contenir 70% à 80% d’eau ! Donc en achetant un shampoing traditionnel on achète essentiellement de l’eau. Un cosmétique solide, en éliminant l’eau de sa composition, propose un concentré de principes actifs !

Plus doux : Les shampoings solides contiennent des tensio-actifs doux dérivés de la noix de coco qui n’agressent pas la peau.

Ce qu’il faut savoir avant de tester un shampoing solide 

Si vous n’avez encore jamais utilisé de shampoings solides, il faut savoir qu’un petit temps d’adaptation est souvent nécessaire. En effet, ils sont très différents des shampoings liquides conventionnels. Je vous conseille donc d’attendre au moins 3 semaines avant de vous faire un avis définitif sur ce produit. C’est le temps que va mettre votre cuir chevelu pour s’habituer à un shampoing solide.

Mes 3 shampoings solides favoris

Aujourd’hui, il existe de plus en plus de jolies marques qui proposent des shampoings solides. Si vous ne souhaitez pas réaliser votre shampoing vous-même, vous pouvez en trouver  plein sur le marché. A vous de trouver celui qui vous correspond le mieux. 

Avant de les réaliser moi-même, j’ai tout d’abord testé des shampoings solides auprès de plusieurs marques. Voici mon top 3 de mes shampoings solides favoris.

J’ai les cheveux plutôt secs donc ma sélection est orientée pour ce type de problématique mais ces marques proposent des shampoings adaptés à chaque type de cheveux. 

Shampoing solide coco vanille de Lamazuna

Les shampoings en forme de cannelé de chez Lamazuna ont été ma première expérience avec les shampoings solides il y a environ 5 ans.

J’aime beaucoup la délicieuse odeur de coco et de vanille qui ce dégage de ce shampoing sans huile essentielle. L’odeur reste sur les cheveux assez longtemps et change des odeurs classiques d’huiles essentielles. Il produit une belle mousse onctueuse et nettoie parfaitement les cheveux.  

Shampoing solide cheveux sec de chez Druydès

J’ai eu un coup de coeur pour cette marque et leurs shampoings. Très riche en poudre de Bhringraj qui donne force et brillance, ce shampoing est vraiment top ! 

Même si mon cuir chevelu tolère très bien le SCI, sachez que  la marque a choisi d’utiliser le SLMI, un tensioactif ultra doux pour l’ensemble de ses shampoings. Si vous avez un cuir chevelu sensible ou que vous voulez l’utiliser sur un bébé, je vous recommande vivement de vous tourner vers leurs shampoings.

Shampoing solide Sweetie de Pachamamaï

Bon on ne va pas se mentir : si je ne devais retenir qu’un seul shampoing solide ce serait celui-ci. C’est vraiment mon préféré de tous depuis plus de 3 ans. Si vous n’avez jamais testé de shampoing solide, je vous le recommande. C’est celui qui mousse le plus, il apporte de l’hydratation à mes cheveux et surtout il facilite le démêlage !!!! Moi qui ai les cheveux méchés je suis aux anges ! 

J’ai même essayé de reproduire cette recette et j’avoue que je suis assez bluffée du résultat. On dirait le même !!!

Les étapes pour faire son shampoing solide maison

Il existe de nombreuses recettes de shampoings solides différentes et la recette que je vais vous partager n’est pas « universelle » mais elle vous permettra de formuler un shampoing solide adapté aux besoins de vos cheveux. 

Les Ingrédients de base

Les tensioactifs

SLMI (Sodium lauroyl methyl isethionate) : Le SLMI est le tensioactif le plus doux et le plus respectueux de la planète disponible sur le marché. Comme il n’irrite pas la peau, je vous le recommande pour la formulation de shampoing pour les enfants de moins de 3 ans ou les personnes sensibles telles que les femmes enceintes.  Issu de la noix de coco et sans dérivés d’huile de palme il est 100% biodégradable et produit de manière écologique.

SCI (Sodium cocote isethionate) : Ce tensioactif est plus répandu sur le marché mais il est moins doux que le précédent. Dérivé de l’huile de coco, il est tout de même bien tolérés par le cuir chevelu et les cheveux. Il créé une mousse riche et crémeuse qui se rapproche des shampoing conventionnel.

Attention, le SCI peut être irritant pour les voies respiratoires, il faut donc le manipuler avec précaution dans un espace aéré et/ou en portant un masque. 

Les huiles végétales en fonction de vos besoins

  • Cheveux normaux : huiles de camélia et de jojoba.
  • Cheveux fins et plats : huile de camélia.
  • Cheveux secs, fourchus et abimés : huiles d’avocat, de camélia, de ricin et macérât de calendula
  • Cheveux gras à mixtes : huiles de camélia, de thé blanc et de jojoba.
  • Cuirs chevelu sensibles avec des pellicules : huile de baobab.
  • Cheveux crépus et afros – cheveux difficiles à coiffer : l’huile de sapote.
  • Chute de cheveux : huile de sapote.

Poudres de plantes

  • Embellir et fortifier les cheveux : poudre d’amla, de bhringaraj et fenugrec.
  • Démêler et lisser les cheveux : poudres de guimauve, de sidr et de kapoor kachli.
  • Stimuler la pousse des cheveux : poudres de kachur sugandhi, d’alma et de brahmi.
  • Lutter contre la chute de cheveux : poudres de bringaraj, de prête et d’ortie.
  • Apporter du volume : poudres d’arrowroot, de kachur sugandhi et d’ortie.
  • Apporter de la brillance et éclat : poudres d’hibiscus, d’alma, de guimauve et d’ortie.
  • Réguler les cheveux gras : poudres de prêle, d’ortie et de nagarmotha.
  • Pellicules : poudres de neem, de brahmi, de tulsi et d’ortie.

Hydrolats

  • Chute de cheveux : hydrolats de sauge sclarée, de cèdre de l’atlas, de Bay Saint Thomas, d’ortie et de sauge officinale.
  • Cheveux fatigué, dévitalisés : hydrolat d’ylang-ylang.
  • Cheveux plats, ternes, mous et fatigués : hydrolats de sauge sclarée, de cèdre de l’atlas et d’ortie.
  • Cuir chevelu gras : hydrolats de sauge sclarée, de cèdre de l’atlas, de lavande fine, de thym, de Bay Saint Thomas et d’ortie.
  • Cuir chevelu irrités, sujet à démangeaisons : Hydrolats de cèdre de l’atlas, de lavande aspic, de patchouli, de géranium et de menthe poivrée.
  • Pellicules : Hydrolats de cèdre de l’atlas, de patchouli, de laurier noble, d’ortie, de romarin à verbénone et de Bay Saint Thomas.
  • Stimuler la pousse des cheveux : hydrolats d’ortie et de Bay Saint Thomas.

La glycérine végétale

 La glycérine végétale est un actif hydratant pour la peau et les cheveux.

Les huiles essentielles en fonction de vos besoins

Recette de base du shampoing

Ingrédients pour un pain de 100g

  • 50g de SCI ou SLMI
  • 20g d’huile végétale au choix
  • 15g de poudre de plante
  • 10g d’hydrolat
  • 5g de glycérine
  • 25 gouttes d’huiles essentielles selon votre type de cheveux

Mode opératoire

  1. Commencez par désinfecter votre plan de travail et le matériel que vous allez utiliser. 
  2. Dans un bol, pesez l’ensemble des ingrédients excepté l’huile essentielle.
  3. Faites fondre au bain-marie le mélange jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  4. Hors du feu, ajoutez l’huile essentielle de votre choix. 
  5. Versez la préparation dans un moule en silicone. 
  6. Attendre pendant 24h et 48h avant de l’utiliser. 

Le séchage et la conservation

Pour qu’ils durent plus longtemps, les shampoings solides ont besoin de sécher à température ambiante pendant 2 jours avant utilisation.

Ils se conservent à l’air libre dans un endroit sec afin qu’ils sèchent correctement entre 2 utilisations. Disposez les sur un porte-savon ou glissez-les dans un filet de lavage attaché à un crochet.

Un shampoing solide se conserve 6 mois en moyenne. Attention tout de même : à la moindre formation de moisissure, apparition d’odeur désagréable ou changement d’aspect… jetez votre shampoing. 

Conseil d’utilisation

Pour utiliser un shampoing solide maison, mouillez vos cheveux, frottez-le entre vos mains puis appliquez-le sur vos cheveux ou frottez directement sur votre cuir chevelu. Une fois que vous avez suffisamment massez votre cuir chevelu rincez abondamment

Cette recette de shampoing solide vous plaît ?

Épinglez-la sur Pinterest !

Crédit photos : Cuicui Les Petits Oiseaux

Previous Post

You Might Also Like

6 Petits Mots

  • Reply Guillon Gwenaelle 21 mai 2020 at 07:39

    Bonjour,
    Si on ne souhaite pas mettre de glycérine, quel ingrédient doit on augmenter SVP pour garder l’équilibre ?

    • Reply Emma 23 mai 2020 at 19:10

      Bonjour,
      Vous pouvez la remplacer par quelque chose de liquide soit en mettant plus d’huile végétale, de l’eau ou du vinaigre de cidre (c’est un super actif pour les cheveux) 🙂

  • Reply cindy 8 juin 2020 at 18:12

    Bonjour,

    J’aime beaucoup.
    Votre shampoing blanc est à base de quelle poudre ?

  • Reply Razy 22 juin 2020 at 19:51

    Bonjour ! Les huiles essentielles sont elles essentielles () pour avoir un bon shampoing ? Car elles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes. Merci

    • Reply Emma 26 juin 2020 at 11:52

      Bonjour,

      Non pas du tout. Vous pouvez tout à fait les retirer. C’est optionnel. Si vous souhaitez donner une odeur à votre shampoing, vous pouvez utiliser des fragrances ou des extraits aromatiques. Belle journée

    Laisser un petit mot

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.